11/1/15

Le Monde: Ε, όχι και ο Νταβούτογλου στην πορεία για το Charlie Hebdo

 


Η έγκυρη εφημερίδα σε πρωτοσέλιδο στο σάιτ της μιλάει για ηγέτες που θα παρευρεθούν στην σημερινή πορεία ενώ είναι στην ουσία αντίθετοι στην ελευθερία του τύπου.

Ειδικότερα αναφέρεται στον Νταβούτογλου πρώτον πρώτον αλλά και στον Λαβρόφ και σε άλλους..

Δείτε...


A la marche républicaine, des dirigeants peu attachés à la liberté de la presse 



Alors que la liste des dirigeants mondiaux présents, dimanche 11 janvier, à la manifestation en hommage à Charlie Hebdo et aux victimes des attentats qui ont frappé la France ne cesse de s'allonger, la présence de certains responsables, dont les pays sont peu connus pour leur respect de la liberté d'expression et de la presse, suscite des critiques. Pour l'heure, le gouvernement français ne s'est pas encore exprimé sur ce sujet. Comme l'a dit le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, un des partis à l'origine de la manifestation, « vient qui veut et qui se sent concerné ».

Ainsi du premier ministre turc Ahmet Davutoglu, du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, du président de la République gabonaise Ali Bongo, du roi et de la reine de Jordanie Abdallah II et Rania ou encore de Naftali Bennett, ministre de l'économie israélien qui se vantait d'avoir tué « beaucoup d'Arabes ». 
A titre d'exemple, leurs pays respectifs sont très mal placés sur le classement mondial 2014 de la liberté de la presse réalisé par Reporters sans frontières (RSF) : sur 180 pays, la Turquie est 154e, la Russie 148e, la Jordanie 141e, le Gabon 98e et Israël 96e.


  MarionVan Renterghem @MarionVanR
Netanyahu, Lavrov, Orban, Davutoglu, Bongo à la manif pour la liberté de la presse!!! Pourquoi pas Bachar Al Assad?



En Turquie, le président Recep Tayyip Erdogan s'est récemment illustré par une vague d'arrestations massive contre des médias de l'opposition. La police a notamment interpellé le rédacteur en chef de l'un des principaux quotidiens du pays, Zaman, le président de la chaîne de télévision Samanyolu et 23 autres personnes dans treize villes du pays.

Διαβάστε το όλο εδώ